Les détecteurs de métaux, c’est un loisir qui passionne de plus en plus de curieux de tout âge, aussi bien passionnés de technologie, que férus d’exploration et de recherches. Qui n’a pas déjà eu, comme les enfants, le souhait de découvrir un trésor rempli de lingots d’or, une cargaison de pièces de monnaies anciennes ou encore d’un bibelot rempli d’histoire ?

Détecteur de métaux Minelab Vanquish

Détecteur de métaux Minelab Vanquish

Si la réalité n’est pas si simple, et que la pratique pour sonder le sol est bien encadrée, utiliser un détecteur de métaux demande en outre de réelles connaissances afin de faire une découverte et expérimenter le plaisir que tous les passionnés de cette activité ressentent. Disque de détection, fréquences, discrimination de métaux, … Suivez le guide et trouvez toutes les informations afin de mieux comprendre cet univers et vous lancer avec le meilleur matériel possible pour trouver vos plus belles trouvailles… mais pas seulement !

Comment fonctionne un détecteur de métaux ?

Quels sont les principaux éléments d’un détecteur de métaux ?

Bien que vous puissiez être confronté à de nombreux modèles au moment de choisir votre détecteur de métaux, chaque appareil fonctionne sur une technologie similaire, plus ou moins avancée en fonction de votre choix et de l’utilisation que vous en ferez. Les éléments de celui-ci seront relativement identiques, en dehors des accessoires que vous pouvez ajouter sur tel ou tel modèle. Un détecteur type de loisir pour effectuer des recherches d’objets métalliques sera composé :

Boîtier de contrôle des détecteurs Minelab de la série Vanquish : Vanquish 340, Vanquish 440, Vanquish 540

Boîtier de contrôle des détecteurs Minelab Vanquish 340, Vanquish 440, Vanquish 540

• D’un boîtier de contrôle, bien souvent doté d’un écran LCD ainsi que d’un haut-parleur, et parfois d’une prise casque afin de pouvoir entendre les signaux sonores émis lors de la détection d’un objet.

Détecteur de métaux Quest Q30

Détecteur Quest Q30 : Sa canne télescopique, son disque 28 cm double « D » et son boîtier de contrôle

• D’un disque de détection disposant de deux bobines : une bobine émettrice qui va diffuser des signaux sous forme de fréquence (en kHz), et une bobine réceptrice qui va recevoir les perturbations de ces fréquences, liées au métal trouvé, et ainsi donner sa localisation. Généralement, sur les détecteurs de métaux de loisir, les disques de détection sont reliés au boîtier de contrôle par un fil, mais peuvent également, sur un modèle plus perfectionné, transmettre les messages avec une technologie sans fil.

Canne en S du Garrett Ace APEX

Détecteur Garrett APEX et sa canne en « S » démontable en 3 parties.

• Une canne rigide permettant de relier de façon confortable le boîtier de contrôle à la tête de détection (ou disque). Sur certains détecteurs de métaux, celle-ci est télescopique afin de favoriser le rangement, ou pour choisir la taille adéquate permettant d’utiliser votre matériel de façon plus confortable.

Par la suite, en fonction de la précision que vous souhaitez, et de l’utilisation que vous souhaitez faire de vos appareils de détection, de nombreuses options et technologies peuvent être ajoutées (tête étanche, différents modes, message sonore différent en fonction de votre cible, …). Mais le fonctionnement de base restera, dans tous les cas, identique.

Que signifient les fréquences des détecteurs de métaux ?

Afin de comprendre un peu mieux le fonctionnement d’un détecteur de métaux, il faut avant tout comprendre comment fonctionnent les bobines et les fréquences associées. La technologie d’un détecteur est relativement simple.

• Un courant électrique alternatif est envoyé, grâce à une batterie, dans la bobine émettrice. Ce que l’on appelle fréquence est la vitesse à laquelle le courant sera alterné. Celle-ci est mesurée en kilohertz (kHz).

Les différentes types de fréquence d’un détecteur de métaux et leurs point forts.

• Ces fréquences sont ensuite émises dans le sol, qui a l’avantage de les laisser passer sans les perturber, celui-ci ne délivrant aucun champ électromagnétique (excepté pour les sols minéralisés qui demandent un détecteur et un réglage spécifique), ce qui n’est pas le cas des métaux. En effet, ces derniers produisent des champs électromagnétiques propres à chacun, et au contact de ces derniers, la fréquence envoyée par votre détecteur de métaux sera perturbée et variera.

• C’est alors qu’entre en jeu la bobine de réception qui saura capter ces perturbations de signaux, et qui pourra ainsi transmettre, en fonction de la nouvelle fréquence reçue, un message à votre boîtier de contrôle, qui le convertira en signal sonore et vous indiquera la présence d’un objet métallique.

Petits ou gros objets, argent, or, cuivre, bronze, aluminium, quels sont les métaux que l’on peut détecter ?

Voici le résultat d’une saison de détection à la plage avec un détecteur de métaux Minelab : Bague en or, en argent, boucle d’oreille, pendentifs et chaînette…

Si le principe général du détecteur de métaux est simple à comprendre, afin de pouvoir profiter au mieux de cette activité de loisir, il est intéressant d’aller plus loin pour pouvoir détecter uniquement certains types de métaux, et certaines tailles d’objets en fonction des terrains de recherche. C’est ici que va entrer en jeu la discrimination de métaux.

Nous l’avons vu, l’utilisation d’un détecteur de métaux fonctionne sur le principe de déphasage (la fréquence émise est différente de celle reçue au contact d’objets métalliques). Seulement, le champ magnétique d’une pépite d’or sera complètement différent de celui d’une monnaie en argent, et les signaux reçus par le détecteur de métaux seront ainsi différents en fonction du métal ou de l’alliage qu’il détecte et de sa masse. On peut, avec des appareils performants, régler les modes de ces derniers afin qu’ils ne détectent qu’une plage précise de conductivité pour ne détecter qu’un type de conductivité spécifique.

Chaque détecteur dispose de modes de détection préréglés.

Chaque détecteur dispose de modes de détection préréglés qui permettent une utilisation instantanée des appareils. Allumez le détecteur, sélectionnez le programme et partez détecter !

La taille et la profondeur de l’objet auront également un impact sur le type de fréquence choisie. Un détecteur de métaux basses fréquences (de 4 à 8 kHz), aussi appelé VLF, sera performant pour trouver de gros objets (plus de 20 mm), quelques soient leur nature, enfouis en profondeur. Mais il sera moins sensible aux petites cibles et faibles conducteurs. Inversement, un détecteur hautes fréquences (de 17 à 22 kHz), ou HF, est un produit performant pour détecter les petits objets faiblement conducteurs, mais sera moins efficaces sur les cibles enfouies plus profondément. Cependant, la haute fréquence est définitivement la plus efficace sur certaines cibles, notamment pour trouver des pépites d’or, ou pour d’autres objets dont le champ électromagnétique est faible (bijoux, petites monnaies, ect). Il est également moins sensible aux perturbations électromagnétiques délivrées par les autres objets métalliques présents dans la zone de recherche, et permet ainsi d’augmenter le niveau de précision, ce qui en fait le point fort de ce type d’appareil. Évidemment, des détecteurs de métaux aux fréquences intermédiaires existent, et d’autres multi-fréquences permettent même de bénéficier des avantages de chacunes des 2 familles de fréquences.

Quel détecteur de métaux choisir ?

Quel détecteur de métaux pour débuter ?

Détecteur XP ORX

XP est la marque de détecteur de métaux haut de gamme la plus vendue en France. 100% sans fil, batterie lithium, canne télescopique, l’XP ORX est plébiscité pour ses performances, son confort et son rapport qualité prix.

XP Deus, Garrett Ace, QUEST, Nokta Makro, Minelab Equinox, … En tant qu’utilisateur débutant, on peut se demander quel type de détecteur de métaux choisir parmi le nombre important de modèles sur le marché. Ce loisir peut vite coûter cher, et s’il est déconseillé de prendre un type d’appareil dont la technologie proposée dépassera le niveau et les compétences d’un novice, il n’est pas non plus conseillé de choisir un modèle de basse qualité dont le prix bas peut certes être alléchant, mais où vous vous retrouverez vite avec un appareil gadget, au mieux pour jeunes enfants, qui restera au fond du placard au bout de quelques semaines.

 

Pour trouver le meilleur détecteur qui permettra de s’amuser, quel que soit son âge, il vous faudra trouver du matériel performant, principalement pour les gros objets et les terrains propres. C’est pour cela qu’un détecteur basses fréquences sera l’idéal dans un premier temps afin de se lancer dans la découverte de la détection de métaux. Avec un prix raisonnable, il vous permettra d’être efficace sur une grande majorité de terrains, et ses bobines sont capables de détecter un signal, même pour des objets en profondeur (environ 30 cm à 50 cm). Sa simplicité d’utilisation sera également un excellent moteur pour débuter. Il sera cependant peu efficace pour effectuer des recherches en terrain minéralisé, mais ce type de lieu nécessite déjà une certaine expérience.

Détecteur Minelab Vanquish 540 Pro

La série de détecteur Minelab Vanquish a démocratisé le multifréquence simultanée, en rendant accessible cette technologie à partir de 249 euros avec des détecteurs ultra simple et performants sur tous les terrains.

Une autre possibilité serait d’opter pour un détecteur de métaux proposant une fonction multifréquence. Avec un seul disque de détection, ce type d’appareil permet d’avoir le meilleur des technologies basses et hautes fréquences, pour un détecteur polyvalent sur tout type de terrain. Autrefois réservé aux produits hauts de gamme, les prix de cette technologie sont de plus en plus abordables, et vous pourrez ainsi acquérir un détecteur qui vous permettra de découvrir différents styles de détection, et qui durera plusieurs années avant de devoir en changer.

Quel détecteur choisir lorsque l’on est un prospecteur expérimenté ?

Détecteur XP DEUS 2 FMF

Le XP DEUS 2 FMF est le Nec plus Ultra des détecteurs de métaux. Il s’agit du meilleur détecteur multifréquence simultanée permettant de travailler sur toutes les surfaces : terre, plage, aquatique

Une fois les bases acquises, en tant qu’utilisateur d’un niveau confirmé, on peut choisir un détecteur de meilleur calibre pour se spécialiser dans ses recherches. Ici, tout dépendra de vos ambitions, de quel type d’objet vous souhaitez trouver, mais également des terrains sur lesquels vous souhaitez chercher. Vous pouvez alors soit ajouter un détecteur de métaux à votre collection pour une utilisation spécifique (étanche à l’eau, haute fréquence, multi fréquences, modes supplémentaires, disque sans fil, écran LCD plus ergonomique, discrimination des métaux plus performante, …), soit, si votre détecteur actuel le permet, ajouter des accessoires vous permettant d’améliorer les performances de celui-ci. Si vous disposez d’un disque interchangeable, une tête de détection plus imposante vous permettra d’obtenir plus de puissance, et de meilleurs résultats en profondeur par exemple.

Casque sans fil XP WS6

Qu’il soit filaire ou sans fil, le casque audio est indispensable sur le terrain. Au déla de la discrétion, il permet de percevoir les variations sonores qui vous donnent toutes les informations sur les caractéristiques de la cibles détectées à savoir : sa nature, sa taille et sa forme.

Un casque de meilleure qualité vous permettra quant à lui d’obtenir un meilleur rendu sonore en fonction des métaux trouvés. L’ajout d’un pinpointer peut être également d’une aide redoutable pour trouver avec précision les cibles que votre appareil détecte, sans avoir la localisation exacte. N’oubliez pas qu’en souhaitant se spécialiser, chaque machine a ses avantages et ses inconvénients. Il est donc important de savoir quel est votre objectif, afin de pouvoir réaliser un comparatif parmi les différentes gammes de produits disponibles, et, quelle que soit la marque, de Garrett à Quest, en passant par XP, Nokta et Minelab, de trouver la version qui vous conviendra le mieux en fonction de vos besoins du moment.

Où acheter et quel prix investir dans un détecteur de métaux ?

La Maison de la détection est l’enseigne spécialisée dans les loisirs de la recherche depuis 1978. C’est la boutique n°1 en France des passionnés de détecteurs de métaux, de la pêche à l’aimant et d’orpaillage.

Le monde de la détection de métaux est très particulier et demande une grande expérience. S’il est possible d’obtenir un modèle de détecteur de métaux à un prix très compétitif en supermarché ou sur des sites généralistes non spécialisés, n’oubliez pas que vous avez de grandes chances de tomber sur un produit de basse qualité qui ne fournira même pas la moitié de ce que vous espériez à la base. Avec le développement de ce loisir en France, de nombreux spécialistes peuvent vous conseiller, et il ne faut alors pas hésiter à se diriger vers une boutique spécialisée comme www.maisondeladetection.com, qui, en magasin ou via la boutique en ligne proposant la livraison, saura vous renseigner au mieux sur les meilleurs détecteurs, des disques de détection aux accessoires comme le casque, le pinpointer, ou même les objets de complément à la détection comme une pelle, un couteau ou un piochon qui sont indispensables pour creuser. Que cela soit pour les débutants au budget serré, aux plus expérimentés souhaitant un mode de recherche spécifique ou une bobine sans fil ultra performante, vous trouverez dans ces magasins professionnels une grande gamme de produits de qualité et de packs prêts à l’emploi, mais surtout un vrai conseil de la part d’experts en la matière. Il ne vous restera alors qu’à faire un comparatif entre ce qui vous est proposé en fonction de vos besoins, et de vous faire votre avis. N’hésitez alors pas à augmenter vos chances de trouver votre trésor du jour, en choisissant le détecteur de métaux parfait, pour une centaine d’euros, jusqu’à un tarif bien plus conséquent représentatif de la technologie de pointe présente dans les appareils haut de gamme.

Quel est, au final, le meilleur détecteur de métaux ?

Le détecteur XP DEUS 2 est le détecteur de métaux haut de gamme offrant le meilleur de la détection. Ultra confortable, ultra polyvalent et ultra performant. Le tout garantie 5 ans fabricant.

Alors qu’un modèle de détecteur de métaux comme certaines versions du Nokta Makro, du XP Deus, du Garrett Ace, du Minelab Equinox ou du minelab vanquish, seront parfaites pour une utilisation nécessitant des performances de très bonne qualité, un utilisateur plus novice pourra se tourner vers un appareil plus polyvalent, dirigé vers une fonction plus basique et moins technique, comme le Quest X5 ou la gamme Bounty Hunter. Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’un détecteur basses ou multi fréquences sera un meilleur choix pour le débutant afin de se lancer plus sereinement. Il pourra par la suite améliorer son matériel avec de nombreux accessoires, puis se diriger vers des solutions au prix plus onéreux, mais proposant des caractéristiques plus qualitatives et spécialisées dans le domaine vers lequel le chasseur de métaux souhaite se consacrer. Mais si vous souhaitez véritablement acquérir le meilleur détecteur de métaux, le détecteur le plus performant dotées des meilleures fonctionnalités, nous vous recommandons de consulter notre article dédié au XP Déus 2 FMF, la toute dernière release de XP metal detectors.

Comment chercher des objets avec un détecteur de métaux ?

Comment utiliser son détecteur de métaux ?

Détecteur XP ORX, équipé du disque Elliptique XP 24×11 cm et du casque sans fil XP WSA.

Nous l’avons vu, il existe un grand nombre de détecteurs de métaux. En fonction du sol, minéralisé ou non, mais également de la taille et de la nature des objets recherchés, l’utilisateur devra non seulement utiliser le bon détecteur (hautes ou basses fréquences), mais également optimiser ses performances en sélectionnant le bon mode, la bonne fréquence, les meilleurs paramètres de discrimination, ainsi qu’en jouant sur la sensibilité et la puissance de la tête de détection.

Les détecteurs Minelab Vanquish et technologie Multi-IQ.

Les détecteurs Minelab Vanquish permettent de ne plus se poser la question du choix de la fréquence grâce à leur technologie Multi-IQ qui émet plusieurs fréquences différentes et en simultanée !

Il est évident que la détection sur la plage, dans l’eau (avec un détecteur étanche), ou dans un terrain vague où a eu lieu un chantier, nécessitent des réglages, voire des appareils bien différents en fonction des situations. Il ne vous reste alors plus qu’à sonder le sol, armé de votre casque pour bien entendre chaque message sonore que vous transmet votre détecteur et en laissant votre disque de détection bien horizontale par rapport à la surface que vous souhaitez prospecter.

Le pinpointer est un accessoire de détection, indispensable qui permet de localiser facilement et récupérer rapidement la cible enfouie. Ici le Pinpointer Minelab Pro-Find 15 vient de localiser une monnaie médiévale Anglaise.

Une fois un signal intéressant reçu, il vous suffit de creuser, dans la terre ou le sable, à la localisation indiquée par votre machine, et à voir à quel type de trésor vous avez à faire. Un pinpointer peut également vous aider si vous ne trouvez pas comment atteindre la cible exacte de vos découvertes, en vous permettant d’être plus précis dans votre fouille. Ce loisir d’extérieur permet ainsi d’allier nature et adrénaline de la découverte. Seul ou en famille avec des enfants, il devient facile de partager cette passion avec toute une communauté de passionnés.

Où utiliser son détecteur de métaux ?

La détection à la plage

La plage fait partie des terrains de jeux privilégiés des utilisateurs en France, surtout l’été, lors des vacances qui sont des périodes de fortes affluences synonymes de beaucoup pertes…

Si l’on peut penser détecter des objets métalliques où on le souhaite, attention ! Il n’en est rien. Utiliser un détecteur de métaux doit rester un loisir, et il existe en France un code très précis dans la loi afin d’encadrer cette activité. Il va de soi qu’utiliser un détecteur sur un terrain privé sans l’autorisation du propriétaire n’est pas envisageable. De la même manière, effectuer des fouilles sur une zone archéologique ou d’histoire, même laissée à l’abandon, est totalement interdite, et en règle générale, il n’est également pas autorisé de faire des recherches dans un but archéologique quelle que soit l’aire de recherche.

La détection de métaux est avant tout un loisir pour passionnés de technologie et de nature, souhaitant vivre l’adrénaline de la découverte. En-dehors de ces restrictions, vous pouvez aller détecter à peu près partout où vous le souhaitez dans la limite du bon sens. N’oubliez jamais de laisser l’endroit que vous avez exploré tel que vous l’avez trouvé. Évitez de dégrader les chemins empruntés par les promeneurs, ou pire, par certains véhicules. Cela pourrait aisément se retourner contre vous. De la même manière, rebouchez les trous que vous faites afin de laisser le moins de trace possible de votre passage. N’oubliez pas qu’un détecteur de métal détecte des objets sous terre jusqu’à 50 cm de profondeur pour les plus performants, et aller au-delà risquerait de dégrader l’environnement.

La détection de métaux est un loisir.

La détection de métaux est un loisir qui n’a rien de comparable avec l’archéologie. La pratique de la détection de métaux sur sites archéologiques est uniquement réservée aux professionnels détenant une autorisation administrative spécifique.

Concernant la détection en forêt, soyez vigilant, de nombreuses parcelles de bois sont protégées ou appartiennent à des propriétaires privés. Il en va de même pour la plage. Certaines zones sont privées, tandis que d’autres, qu’elles soient touristiques ou historiques, sont soumises à des restrictions temporaires ou permanentes concernant la détection de métal. Que cela soit pour les forêts ou les plages, comme pour n’importe quel lieu, des arrêtés locaux peuvent être pris, et ils peuvent être soumis à une surveillance accrue pour que les règles ne soient pas transgressées. La législation étant différente entre les pays, mais également entre les régions de France, il est alors préférable de vous diriger vers les autorités locales avant de vous lancer dans votre activité favorite. Vous aurez alors les meilleurs conseils pour aller détecter des métaux aux endroits autorisés, et augmenter vos chances de passer un moment agréable et de trouver des objets insolites sans risque de vous faire incriminer tout en profitant de la nature qui vous entoure.

Quelle est la réglementation sur les trouvailles de grandes valeurs ?

Dépôt monétaire du 18iéme siècle.

Dépôt monétaire du 18iéme siècle composé de monnaies en argent frappées sous le règne de Louis XV, trouvé au détecteur de métaux dans un jardin.

En France, il y a déjà eu dans le passé des condamnations de certains prospecteurs. Il convient donc de bien savoir ce que l’on peut et ce que l’on ne peut pas faire. En effet, nous avons déjà vu que les terrains, que cela soit une plage, une forêt, des sites naturels, une zone archéologique ou d’histoire, ou même une propriété privée, peuvent être à l’origine des litiges concernant les recherches d’objets. Mais cela ne s’arrête pas là. Même avec l’accord des pouvoirs publiques ou d’un propriétaire de terrain, ou même dans votre propre jardin, détecter et trouver des trésors, comme des pièces de monnaie, de fortes sommes d’argent de plusieurs milliers d’euros, des lingots d’or, ou même des éléments historiques de grande valeur, fait l’objet de règles précises concernant la conservation de ces derniers.

Trouvaille réalisée au détecteur de métaux.

Toute trouvaille réalisée au détecteur de métaux ou pas et qui intéresse, l’art, l’histoire ou l’archéologie doit être déclarée en mairie du lieu de la découverte.

Si vous trouvez un bien intéressant l’art, l’histoire ou l’archéologie, la loi impose que vous le déclariez auprès de votre mairie. Concernant les trésors sans intérêt archéologique ou historique, mais purement pécuniaire, comme des monnaies récentes, ou même une pépite d’or. Si la découverte est faite par vos soins sur votre terrain, ces derniers vous appartiendront dans certains cas seulement ! Si, bien que vous ayez reçu l’autorisation de fouiller par le propriétaire, vous découvrez un trésor sur un terrain privé, la moitié vous appartiendra, mais vous devrez léguer l’autre moitié au propriétaire du terrain. Malgré toutes ces règles, la détection de métaux est avant tout un plaisir partagé par toute une communauté. Ne rangez donc pas vos détecteurs, car si la probabilité de trouver un coffre rempli de galions d’or dans une cachette est peu probable, vous trouverez un ensemble de passionnés, et ce qui peut paraître comme un déchet métallique aux yeux du non-initié, pourra pour vous avoir une valeur bien plus importante.

Les détecteurs de métaux ne sont pas un hobby, c’est une véritable passion.

La détection de métaux est une véritable passion.

La détection de métaux est une véritable passion qui attire les amoureux d’histoire et qui mêle le plaisir de la recherche, le plaisir de la trouvaille au plaisir d’être en contact direct avec la nature.

Nous l’avons vu, la détection de métaux est régie par de nombreuses règles. La découverte de trésors est fortement légiférée, et on ne peut pas chercher dans tous les lieux impunément, en fonction que vous vous situez sur un terrain appartenant à un propriétaire privé, ou sur certains lieux publics et propriétés historiques disposant de lois et d’arrêtés locaux. Cependant, il vous reste de nombreuses possibilités pour exercer votre loisir, qui, au fil des découvertes et des rencontres avec les autres passionnés deviendra une passion dévorante. Les kHz, les messages sonores produits par chaque type de métal, les réglages pointus des fréquences et la recherche des meilleurs détecteurs de métaux et accessoires en fonction de vos futurs objectifs deviendra pour vous un jeu d’enfant et une activité récurrente !

Dans la même catégorie :Actu détecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *