QUELLE RAMPE D’ORPAILLAGE CHOISIR ?

0

Le choix d’une rampe d’orpaillage n’est pas facile, surtout lorsqu’on l’on débute ! Quel modèle choisir ? Et pourquoi ? Afin de vous aider dans votre choix et de répondre au mieux à ces questions, nous allons nous intéresser à la taille des rampes et vous présenter les différents modèles existants sur le marché.

SOMMAIRE ORPAILLAGE | LES RAMPES DE LAVAGE

LES TAILLES DE RAMPES

De la mini-rampe (60×15 cm) à la grande rampe d’orpaillage (120x30cm), les tailles de rampes sont très variées. La taille de la rampe a un impact évident sur votre rendement mais pas seulement sur celui-ci ! Les différentes tailles de rampes ont chacune des avantages et des inconvénients qu’il convient de connaitre.

LES GRANDES RAMPES

Avantages : Rendement plus élevé. Moins de lavage nécessaire. Avalent un grand volume de matériaux bruts. Moins de saturation. Pas besoin de tamiser au préalable.

Inconvénients : Plus lourdes à manipuler, pas facilement transportables. Nécessitent un courant moyen à fort pour un rendement optimal.

LES PETITES RAMPES

Avantages : Faciles à manipuler et à transporter. Tiennent dans un sac à dos. Utilisables même si le courant est faible.

Inconvénients : Tamisage préalable recommandé. Tamiser au moins à 6.35 mm pour ne pas boucher les vortex. Matériaux bruts non recommandés. Saturent plus vite et supportent seulement les petits débits de matériaux.

LES DIFFÉRENTES RAMPES D’ORPAILLAGE

En fait, il n’existe pas différents types de rampes de lavage dans le sens ou la rampe a toujours la même forme et respecte plus ou moins des tailles standards. En réalité, c’est le tapis de lavage utilisé dans la rampe qui est le critère déterminant permettant de différencier les rampes des unes des autres !
D’une manière générale, on ne peut pas dire qu’il existe un tapis de lavage meilleur qu’un autre. Chaque tapis dispose de spécificités qui lui permettent d’être efficace dans des conditions spécifiques. Chaque tapis donnera un rendement différent en fonction de la force du courant, du type et de la quantité de matériaux envoyé, de la taille de l’or recherché (de la poussière d’or à la pépite d’or), etc.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Il existe 2 types de tapis de lavage : les tapis actif et les tapis passif. Un tapis passif, piégera l’or par ralentissement ou décantation (exemple de tapis passif : Miner moss, tapis spaghetti, moquette). Alors qu’un tapis actif retiendra l’or par les turbulences qu’il génèrera. Ces tapis techniques disposent de motifs spécifiques qui créent des turbulences et utilisent la force du courant pour trier les matériaux et piéger l’or (Exemple de tapis actif : Dream Mat, Tapis JL, Devin Gold).

Voici un descriptif des caractéristiques des différentes rampes d’orpaillages utilisant des tapis technique, actif, que vous retrouverez sur le site Maison de la détection.

Les rampes de lavages Gold Owl 

Les rampes Gold Owl sont les seuls rampes qui disposent de tapis modulables aux motifs différents. L’avantage est de pouvoir adapter la rampe en fonction du courant qu’il soit faible ou fort. Les Gold Owl disposent de 3 tapis et 2 emplacements pour ajouter des riffles, idéal pour les très forts débits. Permet une utilisation sans tamisage préalable.

Les rampes de lavages avec tapis Dream Mat

Les rampes de lavage Dream Mat sont les plus appréciés des utilisateurs. L’avantage de ce tapis est sa polyvalence. Que le courant soit faible ou fort, le tapis Dream Mat offre un excellent rendement. Le lavage du tapis est très simple et rapide (moins d’une minute pour démonter, laver et remonter). La Dream Mat est idéal pour un courant à débit constant. Attention, la variation du débit va venir perturber les vortex et aura de lourdes conséquences sur les résultats. Ne convient pas pour une utilisation hors courant. Tamisage préalable à 6 mm indispensable pour des résultats optimisés.

Les rampes de lavages avec tapis JL

Les rampes des lavages JL utilisent un tout nouveau tapis développé par le fabricant Français Gold Digger. Il s’agit d’un tapis aux caractéristiques similaires à celles du Dream Mat. Ces motifs créent des vortex à l’efficacité redoutable pour piéger l’or. Comme le Dream Mat, un tamisage préalable à 6 mm est recommandé pour un rendement optimal. Le tapis JL est à utiliser dans les cours d’eau à débit régulier. Toutes variations de débit entraineront un lavage du tapis au risque de perdre l’or. Le nettoyage est très simple et rapide.

Les rampes de lavage avec tapis Devin Gold 

Les rampes de lavages Devin Gold sont dotés des tapis de lavage les plus connus grâce notamment à l’émission TV Yukon Gold diffusée sur RMC découverte. Leur efficacité n’est plus à prouver et par conséquent le fabriquant en à profiter pour gonfler les prix ! Comme toutes les rampes actives aux motifs identiques, un tamisage préalable est nécessaire. Le tapis Devin Gold dispose de motifs créant des mini vortex extrêmement efficace que le courant soit faible ou fort. Nettoyage et remontage ultra rapide.

Pour conclure : Toutes les rampes décrites ci-dessus vous permettront de vous amuser sans souci. Privilégier les tapis actif au tapis passif. Plus fiable, le rendement sera également meilleur. N’oubliez pas que, l’utilisation de la rampe nécessite au préalable d’avoir un spot aurifère. Pour cela la prospection à la batée est l’étape n°1 afin de déterminer d’une part s’il y a de l’or à l’endroit où vous vous trouvez et sous quelle forme (poussière d’or ou aile de mouche). Les résultats obtenus vous permettront de choisir le type de tapis à utiliser. Mais retenez que le tapis idéal n’existe pas ! Le plus important est de maîtriser et comprendre les réactions du tapis que l’on utilise afin de régler au mieux la rampe pour un rendement optimal.

Retrouvez l’ensemble des rampes de lavages et accessoires d’orpaillage de la marque GOLD DIGGER sur le site MAISONDELADETECTION.com

Share.

Leave A Reply