TEST DE DÉTECTEUR : LE MAKRO MULTI-KRUZER

0

À l’heure où les sorties estivales sur la plage et en aquatique sont de rigueur, le Multi Kruzer, nouveau détecteur multi-fréquences du fabricant Makro, fait de plus en plus parler de lui. En test depuis quelques semaines, nous avons souhaité partager avec vous notre point de vue sur cet appareil qui a tout pour devenir une nouvelle référence de la détection.

3 fréquences de détection (5,14 et 19 kHz), des performances sur la plage saluées par les premiers testeurs, une réactivité étonnante… arrivé sans prévenir, le Multi Kruzer a su bénéficier depuis quelques mois d’un certain bouche à oreille et de très bonnes critiques. Suffisamment pour attirer notre curiosité et commander les premières pièces qui ont rapidement trouvé acquéreurs, à notre grande surprise étant donné la discrétion de cette sortie..

On a donc souhaité partager avec vous nos impressions (plutôt bonnes !) sur cet appareil surprenant, après l’avoir testé en différentes conditions depuis sa sortie.

UN ÉQUIPEMENT CONVAINCANT

Si l‘IMPACT de Nokta (filiale de Makro Nokta Detectors) avait déjà révélé des facettes très intéressantes de par son équipement, le Multi Kruzer de Makro pousse donc la barre encore plus haut.

À commencer par son étanchéité (jusqu’à 5 mètres) ! C’est en effet la première fois que le fabricant turc nous propose une détecteur submersible. Combiné à ses 3 fréquences de détection de 5, 14 et 19 kHz, cette étanchéité confère au Multi Kruzer une souplesse très recherchée pour travailler à la fois les terrains les plus complexes que sont le sable mouillé et les eaux salées des mers et océans.

L’appareil offre aussi une canne en S, tout comme le Makro Racer, pourvu d’une poignée en caoutchouc bien ferme pour assurer une bonne prise en main.

Devenus des standards chez le fabricant turc, la batterie lithium, le casque sans fil et la mise à jour du logiciel sont à nouveau au rendez-vous avec le Multi Kruzer, résolument haut de gamme. On regrettera néanmoins l’usage de bagues de serrage au lieu de la canne télescopique…

Le disque Double D inclus (28×18 cm) offre un compromis parfait entre puissance et réactivité. Pour aller plus loin, Makro propose aussi d’autres disques optionnels (Double D 13 cm, Double D 19×10 cm et Double D 40 x35 cm, ainsi qu’un disque concentrique de 18 cm).

PREMIÈRE SORTIE DANS LES CHAMPS

Le Multi Kruzer est définitivement une savante combinaison de l’Impact et du Racer, avec l’étanchéité en plus. Dès les premières minutes, on est déjà en mesure de souligner sa réactivité sur le labour. Plutôt bien équilibré, sa canne en S offre un mouvement de balayage agréable et sans effort. Le casque sans fil de l’appareil est bien sûr un confort supplémentaire.

La première chose marquante est la qualité du signal sonore qui rapelle celle du légendaire XP Gold Max Power, qui avait marqué des générations de prospecteurs. Un signal sonore très agréable et précis, bien différent de ce que nous avions connu sur les modèles précédents de la marque.

La prise en main est simple, les réglages et menus sont intuitifs. Les 6 programmes d’usine sont facilement accessibles et offrent un très bon niveau de polyvalence sans perdre l’utilisateur dans les réglages. Pas besoin d’être un expert pour emmener le Multi-Kruzer sur le terrain, on se laisse tout simplement guider.

Un point fort : le Multi Kruzer embarque une nouvelle fonction E.U.D qui accroît sa capacité à détecter des cibles en profondeur souvent masquées dans les terrains pollués. Celle-ci s’avère immédiatement intéressante sur notre terrain de test rempli de ferreux, où il est très difficile de détecter une petite cible faiblement conductrice, notamment en profondeur. La fonction E.U.D offre un gain en profondeur et un son net sur ce type de cible. Cet avantage a bien-sûr un inconvénient : puisqu’il n’y a plus de discrimination, on est contraint de sortir quelques ferreux par la même occasion. Mais il est bon de savoir que cette fonction nous permet de travailler même dans les pires conditions sans passer à côté de précieuses trouvailles.

LE TEST SUR LE SABLE

Maintenant, passons aux choses sérieuses : la plage. Pour cela, nous nous sommes rendus sur la côte Atlantique afin d’être confrontés à un taux de minéralisation satisfaisant pour connaître le véritable comportement du Multi-Kruzer sur ce terrain de jeu.

Nous avons donc profité de cette sortie pour utiliser le nouveau mode BEACH (plage) conçu justement pour ces conditions spécifiques. À la fois stable et réactif, le Multi Kruzer est très à l’aise sur le sable sec comme le sable humide ! Son jeu de fréquences y est pour quelque chose : bien que celui-ci ne les exploite pas simultanément, le Multi Kruzer répond présent sur le sable sec (14 kHz dans notre cas) comme le sable humide (la haute fréquence de 19kHz était très satisfaisante dans nos conditions de terrain). De quoi largement relativiser les prétentions d’obsolescence annoncées précédemment par d’autre fabricant.

LE PARI AMBITIEUX DE MAKRO

Avec son Multi Kruzer, Makro fait donc le pari de séduire les prospecteurs recherchant à la fois la polyvalence et l’efficacité sur des terrains complexes comme la plage et l’aquatique. Un objectif qui rappelle bien-sûr celui d’un autre détecteur sorti en 2018 … l’Equinox de Minelab. En effet, bien que leurs caractéristiques les distinguent, leur terrain de prédilection sont bien les mêmes et les nombreuses fréquences s’adresse à un public identique.

En réponse au slogan provocateur de l’Equinox qui se ventait d’être capable de rendre obsolète les détecteurs VLF, Makro a d’ailleurs relativisé : « Obsolete ? Let’s get real ! » / « No hype, no waiting. » (Obsolète ? Soyons réaliste ! / Pas de marketing, pas d’attente). Un trait d’humour qui permet de faire un pied de nez à Minelab dont la commercialisation de son dernier modèle s’est fait attendre…

Une concurrence qui va s’accentuer très prochainement puisque l’édition du DETECTIVAL 2018 a pour sponsor officiel MAKRO / NOKTA DETECTORS, un an jour pour jour après le DETECTIVAL 2017 où MINELAB, sponsor officiel de l’édition précédente, avait présenté en grande pompe l’Equinox. De quoi remettre les projecteurs sur le Multi-Kruzer ainsi que l’ensemble de la gamme KRUZER.

Par ses performances et sa réactivité sur le terrain, ses finitions et sa qualité générale, le Multi-Kruzer s’impose comme un appareil extrêmement bien conçu, fiable en terres intérieures comme sur le sable mouillé ou encore l’aquatique. Il devrait rapidement se faire une place auprès des utilisateurs en quête de nouveauté !

Share.

Leave A Reply