LA GAMATE : LE PARFAIT ACCESSOIRE DU PLAGISTE

0

De tous les outils d’extraction, la gamate est incontestablement le meilleur extracteur pour la détection en terrain sableux (ex : plage) ou aquatique (rivière, lac, mer). Souvent négligée lors des premières sorties, elle se révèle rapidement indispensable sur le terrain ! Voici pourquoi cet accessoire doit rejoindre l’équipement de tout « beachcomber ».

La pelle Draper a beau être l’outil le plus utilisé par les prospecteurs, celle-ci n’est malheureusement pas efficace en toutes conditions, notamment à la plage. Sur le sable sec ou humide, on privilégie plutôt des outils spécifiques dédiées pour cette surface. Parmi ces outils, les pelles à tamis (ou extracteurs manuels) et les gamates sont les outils de prédilections des « plagistes » et « pataugeurs ». Ils permettent à l’utilisateur de gagner un temps précieux dans la récupération de la cible en filtrant le sable rapidement. 

EXTRACTEUR MANUEL VS GAMATE

Il existe deux sortes d’extracteurs : l’extracteur manuel (ou pelle à tamis) et la gamate. L’extracteur manuel est économique et pratique : il n’est pas encombrant, tient aisément dans un sac à dos et est facile d’utilisation. Ce sont ses principaux points forts.

Il en existe en plastique et en métal. L’extracteur plastique est conseillé uniquement sur le sable sec des plages. Il est difficilement utilisable sur la partie humide des plages où le sable gorgé d’eau est généralement compact, donc plus difficile à manipuler avec du plastique. L’extracteur métallique permet quant à lui une récupération rapide et efficace de la cible, aussi bien sur le sable sec ou humide ou encore en aquatique ! 

Bien que pratique sur la plage, l’extracteur manuel est rapidement inconfortable sur la durée.

Seulement, l’extracteur manuel n’est pas le remède en toute situation ! En effet, bien que très utile, la taille des extracteurs pose problème. Leur utilisation nécessite de se baisser très régulièrement pour récupérer la la cible dans le sable. À la longue, l’extracteur manuel devient vite inconfortable. Beaucoup plus ennuyeux encore, l’extracteur manuel est absolument inutile si vous devez détecter en aquatique ! Imaginez un peu la difficulté à tenir votre détecteur et vous baisser pour retrouver la cible avec l’extracteur manuel, la moitié du bras dans l’eau ! N’y pensez même pas, c’est un enfer.

C’est pour cette raison que la gamate fut inventée ! Il s’agit ni plus ni moins que du mariage réussi entre une longue pelle et un extracteur manuel.

Grâce à sa taille (plus d’1 mètre), la gamate évite au prospecteur la fatigue du dos et des genoux. Au delà du confort, elle se révèle plus pratique qu’un extracteur, améliorant le rendement, aussi bien en sable sec qu’en aquatique puisqu’il suffit de la planter avec le pied puis la remonter pour récupérer la cible. Elle permet donc d’extraire plus rapidement les cibles et c’est un avantage non négligeable sur un terrain comme la plage qui requiert de faire un maximum de surface ! Mais la gamate est surtout indispensable pour tous les utilisateurs travaillant dans l’eau, là où les trouvailles sont les plus importantes et là où il est surtout difficile de récupérer efficacement la cible. La gamate est tout simplement incontournable pour ceux qui souhaitent faire de la détection sur la plage cet été ou de la détection aquatique.

Choisir sa gamate : avant tout, une bonne gamate doit être robuste, conçue en métal, idéalement en un seul morceau. Évitez les gamates télescopiques qui peuvent casser plus facilement ou les gamates vendues sans le manche (il faudrait alors en insérer un et vous créerez alors un point de faiblesse). Elle doit également être suffisamment grande (environ 1 mètre) pour être la plus confortable possible et éviter de vous obliger à vous baisser en permanence. Assurez-vous que le godet de la gamate soient assez bien travaillés de façon à pénétrer les sols les plus denses (vase, trou profond dans le sable) sans effort. Enfin veillez surtout à ce que l’angle d’utilisation du godet soit le plus propice au mouvement de levier afin de faciliter son utilisation !

SOMMAIRE | NOTRE DOSSIER « PLAGE ET AQUATIQUE »

Share.

Leave A Reply