PÊCHE À L’AIMANT : LE MODÈLE DE DEMANDE D’AUTORISATION

0

La dépollution par pêche à l’aimant est pratiquée dans la plupart des cours d’eau et pièces d’eau de France et d’Europe. Quelle que soit la nature du lieu, la pratique de la dépollution par pêche à l’aimant requiert l’approbation du propriétaire ou de la municipalité en charge du cours d’eau. Pour vous aider à proposer bénévolement vos services de dépollution, voici nos conseils et un modèle de demande d’autorisation.

SOMMAIRE DE NOTRE DOSSIER DÉPOLLUTION PÊCHE À L’AIMANT

Avant toute dépollution par pêche à l’aimant, rapprochez-vous toujours du propriétaire des lieux ou de la municipalité en charge du cours d’eau afin d’expliquer votre démarche et demander l’autorisation de pratiquer la pêche à l’aimant.

Soyez transparent sur votre motivation écologique et citoyenne et informez le propriétaire ou la municipalité de ce que deviendront les déchets une fois remontés (voir notre Guide des bonnes pratiques).  Dans le cas d’un cours d’eau géré par une municipalité, profitez-en pour en savoir plus sur les services de nettoyage disponible et la meilleure façon de les avertir de la présence de déchets volumineux sur les berges (photos, adresse email ou numéro de téléphone à contacter).

Faridali K., pêcheur-dépollueur à l’aimant, dépollue presque quotidiennement l’Erdre, à Nantes.

Afin d’assurer une dépollution par la pêche à l’aimant dans les meilleurs conditions, privilégiez une autorisation écrite, signé par le propriétaire ou un représentant légal de la municipalité ou son service approprié.

Pour vous aider à obtenir cette autorisation écrite, voici un modèle de demande d’autorisation :

TÉLÉCHARGER UN MODÈLE DE DEMANDE D’AUTORISATION ÉCRITE

Une fois cette autorisation obtenue, vous pouvez alors dépolluer bénévolement le cours d’eau concerné. N’hésitez pas à informer le propriétaire ou la municipalité afin de rendre compte de la quantité de déchets jetés à la benne et proposer de nouveaux vos services à d’autres occasions.

Share.

Leave A Reply