LES DÉTECTEURS BASSE FRÉQUENCE

0

On parle de basse fréquence lorsque la fréquence de détection utilisée est comprise entre 3 kHz et 9 kHz.

La basse fréquence est idéale pour débuter dans la détection car elle est d’usage généraliste. Elle permet de faire de la détection de tous les jours et de travailler sur tous les types de terrains, dès lors que le sol soit propre c’est à dire pas trop minéralisé ou ferreux.

C’est pourquoi tous les détecteurs dit  « d’initiation » travaillent avec une fréquence de détection basse qui va de 6 kHz à 9 kHz. C’est le cas par exemple de la série Ace de chez Garrett, de l’Alpha 2000, l’Eurotek de chez Teknetics, etc.

SPÉCIFICITÉ DE LA BASSE FRÉQUENCE

La basse fréquence à pour caractéristique d’offrir une bonne puissance de détection : plus la fréquence de détection est basse plus le détecteur est puissant.

Voilà pourquoi l’on dit que le pôle de compétence de la basse fréquence est la recherche de grosses cibles en profondeur. Cela ne veut pas dire qu’un détecteur basse fréquence ne sera pas sensible sur petit module : il le sera, mais ce n’est pas sa spécialité.

La contrepartie de cette puissance est qu’un détecteur basse fréquence distinguera moins bien une cible ferreuse. Il sonnera donc plus facilement sur les ferreux qu’un détecteur haute fréquence. C’est pourquoi les terrains de jeux de prédilections des détecteurs basse fréquence sont toutes les zones propres du type champs, forêts, prairies, etc.

Mieux vaut éviter de travailler sur les zones minéralisées ou ferreuses avec un détecteur basse fréquence. Car vous passerez plus de temps à détecter des ferreux que de réelles cibles.

Techniquement parlant vous pourrez détecter avec une basse fréquence sur terrains minéralisés ou ferreux, mais vous serez beaucoup moins performant que si vous utilisez un détecteur travaillant en haute fréquence.


SOMMAIRE DES SUJETS SUR LA FRÉQUENCE DE DÉTECTION :

Share.

Leave A Reply